Indications : Manifestations émotionnelles fortes, inhibantes, voire handicapantes :
– Phobies
Des personnes ne sortent plus de chez elles, ne prennent plus jamais un autoroute, font des détours pour éviter le vide ou un animal, ne vont plus dans certaines pièces de leur maison de peur de voir une araignée, une souris…
– Angoisses soudaines
– Troubles, comme telle personne qui perd tous ses moyens en réunion, pour parler en public, devant son patron…
– Colères répétitives
– Toutes sortes de manifestations émotionnelles subites et incontrôlées

 

Entretien initial : Pour les personnes qui n’ont jamais effectué d’exercices Tipi, j’organise un entretien initial pour examiner si leur problématique relève bien de la Méthode Tipi, ou si il convient de l’aborder d’une autre manière. Si au cours de cet entretien je considère que la méthode peut immédiatement être mise en oeuvre, je le fais.

La méthode Tipi est un technique qui suit un protocole précis, mis au point par Luc Nicon après une découverte et des années de recherche. Elles provoque des changements radicaux quand elle est mise en oeuvre avec succès. Un lien vers une vidéo explique bien de quoi il s’agit (colonne de droite).

Pour demander une séance Tipi, il faut se souvenir d’une situation précise et récente (lieu, jour, circonstances…) où la manifestation émotionnelle s’est produite. Connaître l’origine supposée du trouble émotionnel à traiter ne sert à rien.
Exemple : Un claustrophobe se souvient de ce jour précis où il a accompagné des amis au cinéma. Il se souvient qu’il a été pris d’une telle angoisse en voulant aller vers sa place qu’il a du sortir précipitamment. Un tel souvenir peut être utilisé pour une séance Tipi. Il en suffit d’un.

Lors de la séance, le souvenir de la situation précise est utilisé pour des exercices brefs d’environ 5mn chacun. L’entretien dure ainsi entre 1/2h et 1h selon le résultat. La difficulté émotionnelle peut être désamorcée définitivement en une ou deux séances.

Le résultat dépend totalement de la capacité de la personne à effectuer les exercices proposés. La bonne volonté ne suffit pas toujours, des raisons inconscientes peuvent empêcher. Si la Méthode Tipi ne fonctionne pas, je propose l’alternative d’un accompagnement (voir soins relationnels ou estime de soi) qui se substituera aux exercices Tipi, ou qui permettra un jour de les réussir.

Auto-Tipi : Après deux séances où elle est mise en oeuvre avec un accompagnateur et réussie, la méthode Tipi peut être utilisée par soi-même pour soi-même pour traiter de nouveaux états émotionnels. Un troisième entretien ultérieur permet de faire le point des réussites et des échecs. Toutefois je constate que le traitement des manifestations émotionnelles particulièrement fortes requiert la présence rassurante d’un accompagnateur.

Essayer Tipi vaut la peine :
Si c’est un succès, il est radical et obtenu sans délai. Dans de rares cas, une deuxième séance est nécessaire pour venir à bout du trouble émotionnel.
Si ça ne fonctionne pas au moment de la séance, il est inutile d’insister. Mais le fait d’avoir fait connaissance avec la méthode peut permettre d’identifier plus tard le moment opportun pour demander une nouvelle séance.
L’investissement financier est faible dans tous les cas.

Il est recommandé de prévoir quelques heures sans activités stressantes après la séance Tipi.

Remarque : Dans certains cas (agoraphobie, autres phobies du déplacement), j’accepte de me rendre à domicile.